• Me voilà de retour après une semaine plus que sportive !

    Cela fait un petit moment que je dois vous parler de Skin Chemist. En effet, j'ai accepté il y a quelques temps de tester ces produits gentiment proposés par la marque, en grande partie par curiosité car leur site me faisait très bonne impression; ainsi que par envie de nouvelles découvertes. De plus, c'est non testé sur les animaux. Et plus on a d'avis sur la blogo, plus on rit (ok, je sors). En toute objectivité, mon appréciation a joué aux montagnes russes de jour en jour. Je vous détaille cela.

    [Review] Skin chemist.

    Pour commencer, je dois avouer que le packaging ne m'a pas laissée indifférente : c'est sobre, épuré, chic grâce aux touches d'argenté, les flacons et sticks sont plutôt « lourds » en mains, ce qui donne une impression de luxe et de qualité. Et petit point pas du tout objectif : j'aime bien la typo. Très bons points pour commencer. J'ai testé trois produits que je vais vous détailler plus bas : une base de teint, un lip plump et un stylo type touche éclat.



    Studio finish primer

    [Review] Skin chemist.

    Cette base se présente sous forme d'un flacon-pompe de 30ml, mais anecdote sympa : quand on ouvre le flacon, la pompe ne va pas jusqu'au bout du flacon (environ 1cm de pompe), cela a amusé ma rousse et moi. Il semblerait que ce soit le produit qui remonte au fur et à mesure vers la pompe. Le flacon pompe rend son utilisation très hygiénique et permet d'obtenir un bon dosage de produit à chaque pression, c'est l'idéal. La texture est veloutée mais fort siliconée, elle floute complètement ma peau. D'un côté, j'apprécie cet effet qui me rappelle celui de la base lissante Clarins, mais d'un autre, avis purement personnel, je préfère les bases plus légères, à textures plus « eau-gelée » comme la HD de MUFE. Cependant, pour celles qui cherchent à avoir un grain de peau photoshopé, elle est idéale. Pour ma part, ayant la peau mixte à grasse, j'ai un peu peur d'étouffer ma peau avec ceci et d'avoir de mauvaises surprises, je l'utilise donc un jour sur deux.

    [Review] Skin chemist.

    Composition : Cyclopentasiloxane, Dimethicone Crosspolymer, Dimethicone/Vinyl Dimethicone Crosspolymer, Cyclomethicone and Aloe Barbadensis Leaf Extract, Caprylyl Glycol, Silica, Isocetech 10.

    Il n'y a pas photo entre mon teint travaillé avec la base et sans. Une base reste indispensable à la bonne tenue du maquillage, et celle-ci ne déroge pas à la règle : mon make-up ne bouge pas d'un poil sur toute la journée lorsque je l'utilise. Elle fait donc très bien son boulot, est facile à utiliser, mais la texture ne plaira peut-être pas à tout le monde.

     


    Under eye definer

    [Review] Skin chemist.

    Ce produit fonctionne exactement comme le Touche Éclat d'Yves Saint Laurent : un stylo avec un embout pinceau. Pour faire sortir le produit par le pinceau, il faut cliquer l'arrière du tube. C'est mon produit préféré dans cette découverte, car la teinte s'adapte parfaitement à la carnation malgré sa teinte orangée. Il peut s'utiliser pour camoufler les cernes, mais aussi pour apporter de la lumière au visage. J'apprécie sa texture mi-fluide, mi-crémeuse qui permet de bien doser et de bien travailler le produit : aucune démarcation, sensation de peau hydratée et aucune plaque sèche en fin de journée (contrairement à d'autres stylos de ce genre). J'appréhende déjà de finir le tube car la texture et l'effet m'ont vraiment convaincue, beaucoup plus que son ami de chez YSL.

    [Review] Skin chemist.

    Une fois estompé, la peau est plus lumineuse et les zones d'ombres sont estompées. Le stylo contient 2,5 ml de produit.



    Limp plump

    [Review] Skin chemist.

    C'est la première fois que j'utilise ce genre de produit, et je vous avoue que c'est celui qui me faisait un peu peur : peur que ça ne pique, que ça ne chauffe, picote, ou que sais-je... ! Mais en fait pas du tout, son utilisation est très agréable, c'est un produit que je rachèterais avec plaisir. Dès l'application, une légère sensation rafraîchissante vient s'inviter sur les lèvres : c'est glacé, mentholé, et effectivement ça picote un peu, mais rien de désagréable pour ma part. En trentes secondes, l'effet est passé et mes lèvres visiblement repulpées. Ayant les lèvres pulpeuses à la base, elles sont souvent sèches, je passe ma vie à les chouchouter avec du baume. Cela dit, malgré tout, elles sont souvent marquées de légères stries à cause de cette sécheresse. Une fois le lip plump appliqué, mes lèvres sont visiblement rebondies, adoucies, et les fameuses stries estompées. De plus, j'ai constaté qu'après son application, le temps d'attente est plus long avant de devoir réhydrater mes lèvres (qui finissent toujours par tirailler, ça fait mal, les vilaines) qu'avec un baume. Si c'est un effet secondaire, je valide ! ;-)

    [Review] Skin chemist.

    En règle générale, j'ai adoré deux produits, un peu moins aimé l'autre par goût personnel, et j'étais plutôt tentée de m'en reprocurer par la suite. C'est là que je suis déçue : les prix sont absolument terrifiants pour les utilisatrices lambda comme moi : 112€ le touche éclat, 111€ la base de teint, et 99€ le lip plump. Ces produits sont, certes, professionnels et de luxe, avec des valeurs que j'apprécie, mais pour une utilisation dans la vie de tous les jours, les prix ne sont pas adaptés. J'aurais plutôt imaginé des prix pour les produits de maquillage dans la gamme des produits MUFE, MAC ou YSL par exemple. Pour les produits de soin comme le lip plump, difficile de me prononcer. Cependant, pour les professionnels de la photographie (en studio plus précisément) ou pour les plus grandes bourses, ils valent pour moi la peine d'être connus.

    Je suis donc mi figue mi raisin car d'un côté mon avis est dans l'ensemble vraiment positif sur ces produits, mais de l'autre le prix me rebute affreusement. Qu'en pensez-vous ? Avez déjà essayé cette marque ou des produits similaires ?

    [Review] Skin chemist.


    9 commentaires
  • Suite à un tweet de l'adorable Rose cocoon, je me suis rendue compte que ce blog a plusieurs facettes, pas toujours claires.

    Vous arrivez sur un site qui s'appelle Keesha, dont le nom est A Candy Cocoon et l'auteur Charlotte B.B.. Je veux bien imaginer que ça ne doit pas être ce qu'il y a de plus logique au premier abord (et encore, la logique dans le monde des blogs n'est pas obligatoire of course). Donc, j'ai décidé de vous détailler ces trois pseudos qui font partie de cet univers...

    Origines du blog.

    Tout a commencé par Keesha, que j'ai donné comme nom de domaine à ce site qui allait être mien. Il faut savoir que je suis sur le net depuis mon adolescence, j'ai toujours blogué (sur Skyrock à mes débuts haha) et j'ai toujours aimé avoir un pseudo qui soit raccord avec ma personne. Et lorsque j'ai entamé les plus gros changements de toute ma vie il y a quelques années, j'ai voulu changer de pseudo à nouveau pour marquer le coup, mais je voulais un pseudo à vie, qui signifierait quelque chose. C'est l'époque où j'ai laissé tomber mes colorations noires, mes bracelets et colliers à picots, perdu 40kg, et l'époque où j'ai laissé entrer la couleur dans ma vie. Je voulais un pseudo à la sonorité fraîche, simple et sobre à la fois pour qu'il colle à la personne que je voulais devenir, mon nouveau moi. J'ai alors opté après de longues réflexions pour Keesha Clarks (d'où l'adresse mail du blog également), je ne sais plus comment j'en suis arrivée à celui là mais il m'a plu et je l'ai gardé.

    Une fois le blog créé, j'avais les bases, le squelette. Mais je voulais une âme pour ce nouvel endroit qui serait mon (et votre) cocon. Je savais déjà que j'en ferais un endroit chaleureux, féminin, sucré, et doux. C'est ainsi qu'est né A Candy Cocoon, qui reflète parfaitement l'ambiance du blog. C'est le nom qui s'associe vraiment à l'âme de cet endroit.

    Origines du blog.

    Enfin, Charlotte B.B. alias moi en tant qu'auteur. Principalement car je suis une fille simple dans le fond, j'aime ma vie et les petites choses qui la composent, même si j'aime évidemment rêver devant des produits de luxe et avoir des paillettes plein les yeux, dans le fond, je n'ai pas besoin d'artifices. J'ai donc simplement utilisé mon prénom, ainsi qu'en initiales la première lettre du nom de ma maman et du nom de mon papa. Je trouvais cela mignon, personnel, et cela me fait penser à Bardot que je trouvais si belle. Le tout m'a fait valider ce nom, et me voilà.

    J'espère que cet article ne vous aura pas endormi(e)s mais qu'il aura peut-être pu nourrir votre curiosité à ce sujet ! :D

    Bonne soirée et merci à vous tou(te)s d'être là

    Origines du blog.


    22 commentaires
  • On la voit partout, cette fameuse bouteille Bioderma, et forcément, elle a fini par m'intriguer... !

    Il s'agit d'une eau micellaire apparemment vraiment différente d'après les avis que j'ai pu lire. En fait, je n'en ai lu que du positif, alors que j'avais fini par délaisser les eaux micellaires pour les remplacer par de l'huile démaquillante et du savon. Pourquoi ? Parce que l'eau micellaire, ça pique les yeux (mais l'huile ça rend la vision floue et le savon c'est déconseillé, quant aux démaquillants yeux je n'en ai jamais trouvé qui ne pique pas), ça ne nettoie pas en profondeur et il faut toujours achever le démaquillage avec d'autres produits. Bref, ça avait fini par me lasser. Jusqu'à ce que j'entende donc parler de l'H²O de Bioderma, version Sébium (pour peaux mixtes ou grasses), Hydrabio (peaux déssechées) ou Sensibio (peaux fragiles), détaillées sous toutes les coutures et toujours en bien. Elle existe même en version ABC pour les enfants (format 1L !)...

    [Découverte] La légendaire Sebium H²O.

    Alors, lors d'un temps de midi, j'ai cédé. Mon boulot a cet avantage d'être situé juste à côté d'une petite place qui comprend une très bonne pharmacie (Smits pour mes copines belges), une librairie, une épicerie, une boulangerie, un snack,... Tout est à portée de main. Lors de ce break bien mérité j'ai donc été chercher ma commande (les bottines précédemment présentées) à la librairie qui est un point Kiala, en embarquant deux magazines pour m'occuper dans le train, et j'ai filé chez Smits. Le pharmacien est super sympa car j'y vais régulièrement, il m'a donné plusieurs échantillons de cette même eau micellaire et du nettoyant purifiant de la même gamme. Dans mon élan, j'ai embarqué le concentré correcteur Pore Refiner histoire de voir ce qu'il a dans le ventre, car j'ai terminé mes sérums promettant le même résultat. On en reparlera dans quelques semaines, une fois que j'aurai eu le temps de tester les résultats.

    J'ai déjà vidé tous les échantillons d'eau micellaire et je me suis attaquée à la bouteille... Eh bien, je valide ! Cette eau micellaire est une tuerie. Sans rinçage, elle nettoie vraiment correctement et en un passage, enfin une eau micellaire qui tient ses promesses. De plus, je démaquille mes yeux avec elle et je n'ai pas les yeux qui piquent, victoire ! Je ne suis pas fan de l'odeur, plutôt du style médicamenteuse, mais c'est loin d'être insurmontable car ça reste frais. Les 500ml m'ont coûté un peu moins de 15€, je trouve cela plus que correct pour le résultat et la quantité ! Je venais de finir mon huile, ça tombe bien, car je ne changerai certainement plus de démaquillant/nettoyant, je suis conquise à 100%. Le nettoyant purifiant est sympa aussi, mais je ne l'achèterai pas dans l'immédiat car j'ai deux savons Mylo vraiment excellents et increvables (que je vous présentais ici)...

    Alors, un conseil : tou(te)s à vos pharmacies ! ;-)
    Y'a-t-il aussi des fans par ici ? De l'eau micellaire ou autre produit de la gamme ?

    [Découverte] La légendaire Sebium H²O.


    31 commentaires